Sophrologue dans des structures

violences005J’interviens dans des structures à Strasbourg gérées par l’association SOS Femmes Solidarité depuis plusieurs années.
Le travail fait en sophrologie avec des femmes victimes de violences peut apporter des bienfaits inattendus. Pour celles qui décident de rompre avec des conditions de vie devenues insoutenables, le changement ne se fera qu’au prix d’un bouleversement des repères. Avec l’association Sos Femmes solidarités, elles bénéficient d’un soutien et d’un accompagnement « sur-mesure ».

La sophrologie est un apport supplémentaire, une proposition d’aide pour celles qui entament cette démarche. En effet, la séance de sophrologie est une parenthèse de calme et de détente dans cette phase d’agitation. Et le travail sophrologique permet d’aborder cette période de tumultes sous un jour positif et de vivre au mieux ces changements et le stress qu’ils occasionnent.

 

“… lorsque dans les périodes de grands stress, les pensées sont anarchiques et incontrôlables, la sophronisation agit en rétablissant plus de calme au niveau du mental. Le constat d’une concentration possible, signe que les pensées peuvent être contrôlées, rassure ces femmes au plus haut point quand la dépression guette ou que la peur encore fraîche prend le pas dans les têtes traumatisées.“